Témoignages

Vous pouvez témoigner de manière anonyme, si vous citez des noms, assurez vous de l'accord explicite des personnes ou des structures
Pour écrire: écrivez directement dans la fenêtre ci-dessous ou double cliquez dans la page, écrivez, cliquez sur "Sauver" (en haut à gauche),



ou écrire en dessous (double clic+ écrire + sauver)


Des évacués sinistrés ont exprimer leur besoin d'aide en écrivains public pour aider à rédiger tous courrier, mails et les papiers nécessaire : dossier de demande de relogement HLM, demande de certificat de sinistré.
Une association d'écrivain public a répondu favorablement et les hôtel ont accueilli favorablement cette initiative citoyenne et solidaire.
Cependant lors de sa venue, les hôtel ont exprimé le refus de la Mairie !!!


Une bénévole sinistrée hébergée à l’hôtel suite à sa proposition à d'autre sinistré de manger un repas chaud au restau en dehors de la cellule de crise mise en place par la mairie
à la Cannebière, s'est fait mettre dehors manu militari par un élu de la mairie 1&7 en lui disant qu'elle n’étais pas sinistrée, et lorsqu'elle lui a dit qu'elle était sinistrée, il m’a menacé de ne pas avoir de logement.
"Les sinistrés ont maintenant peur de nous parler ou d’aller ailleurs car ils veulent leur logement."


J'ai su ce vendredi 23 nov (par une avocate) que toutes les personnes évacuées du 3eme arrondissement ont été relogé provisoirement dans le 15eme.
Mais les personnes avec des enfants, c’est déjà difficile quant l’école est pas loin alors quant l’école est loin c'est carrément le parcours du combattant ...
De plus le seule solution pour les repas, dont j'ai entendu parlé qui est proposé par la mairie, c'est à la cité des associations. Non mais vous imaginez une famille avec des enfants scolarisé qui ne mangent pas à la cantine et n'habitant pas le centre ville, donc pas à proximité de la cité des associations la galère pour les repas ... en hiver ...
Et pour laver les vêtements c'est pareil, c'est la laverie ...



19 nov , au 2 rue Beauvau 13001 au nouvel Espace d’accueil des personnes évacuées (EAPE)
Je suis allée accompagnée un membre de ma famille à ce bureau vers 8h30... on était parmi les premiers arrivés... car nous l'avions su que la veille au soir qu'un nouveau Espace d’accueil des personnes évacuées ouvre ce lundi ... donc je pense que les personnes évacuées l'ont su aussi après ...
On est arrivé en même temps que l'arrivé des chaises, des tables, des ordinateurs, et le personnel ... on a même pu assister à l'arriver des plantes vertes pour la déco ... parmi les personnes évacuées qu étaient là il y avait des personnes âgées et des familles avec des enfants en bas qui dormaient dans leur poussette à canne ... des enfants avec leurs sacs à dos d’école...
Une personne (assistance sociale) à fait le tour de la salle pour noter les personnes dans la salle et dit aux gens qu'ils vont attendre un petit moment car la presse à communiquer sur l'ouverture de ce lieu mais qu'en fait eux ils ne sont pas encore près, ils n'ont pas encore d'ordinateurs branchés ... pas toutes les informations non plus ...
J'ai demandé aux deux dames assises à coté de moi de quel quartiers elle venaient, c’était deux voisines du même pallier, qui habitaient à Bougainville ... l'une des deux m'a raconté que c'est suite à l’effondrement du plafond de sa cuisine et à son appel aux pompiers que leur immeuble a été évacué... et là elle me sort son téléphone et me montre la photo de sa cuisine ... avec un énorme trou au plafond ... elle m'a dit qu'elle est enceinte et a une petite fille de 3ans ... donc elle me dit j'ai eu de la chance que ça ne soit pas tombé sur moi ou ma fille ...
Une deuxième personne fait le tour de la salle, la dame à coté de moi l’interpelle et lui demande "madame comment on fait pour vivre nous comme ça dans les hôtels" et cette dernière lui réponds "vous faites comme avant" ... la personne évacuée lui réponds "moi avant j'avais ma cuisine donc je faisais mes courses et je cuisinais là on est obligé d'acheter des trucs tout fait... et pareil pour le linge ... on doit payer tous les deux jours à la laverie pour laver ET sécher le linge..." et là la personne donc employé de la mairie hausse les épaules et lui dit "et oui en attendant nous on pas solutions à tous"
Et donc oui, ok on fourre les gens évacuées dans les hôtels mais ça ne réponds à tout le reste du quotidien !
Et une fois notre tour arrivé, on est accueillit par une personne qui nous explique qu'elle ne travail pas pour la mairie mais qu'elle vient d'être envoyé par le département ... (c'est censé nous rassurer ... ) Elle nous explique qu'elle vient d'arriver, et quelle va juste nous enregistré sur un document (papier, car ils n’avaient pas encore d'ordinateurs), et dans les prochains jours ses collègues nous contacterons...



21 nov au Bureau d'accueil pour les personnes évacuées à la rue Beauvau
j'ai étais surprise et choquée par la présence de la police (4 agents) dans la salle d’accueil. C’était le deuxième fois que j'allais à ce bureau, et le premier jour de son ouverture il n'y avait pas la police ... il y avait juste des agents de sécurité à l'entrée (très gentils) ... donc j'en déduit que c'est pour que toutes ces personnes délogées ne se plaignent pas trop fort ... qu'ils ont mis des policiers ... car oui le premier jour les gens que j'avais vu n’étaient pas agressives mais elles se plaignaient simplement, ce qui est normal, de la tragédie qui leur tombe dessus !


24 nov Assemblée Des Délogé-es organisée par le Collectif du 5 novembre
j'y étais : Constat : de nombreuses évacuations dans de conditions illégales et indignes !!!
beaucoup témoignent d'évacuations pas tous dangereux ou insalubres dans la précipitation, souvent de manière illégales (sans la présence ou le rapport d'un expert et sans avis de péril ou autre justificatif or a loi est claire : l’ordre d’évacuation est donné en cas de « péril grave et immédiat », attesté par un expert) . les délogés ressentent de la violence d'être ainsi jeté dans la rue sans avoir la possibilité de récupérer des affaires ou très peu Le relogement se passe mal, l'attente est très longue et souvent dans les quartiers nords Beaucoup sont perdus, et ne savent pas ou obtenir de l'information => besoin d'un guide pratique et juridique
Flo

Nous avons eu rendez-vous aujourd'hui avec les pompiers, pour récupérer des affaires dans l 'appartement de la rue d'Aubagne...une seule personne a pu entrer, possibilité de prendre qu'un petit sac...très peu de temps...enfin on a tous les papiers administratifs pour la suite!

Je ne sais pas pour les autres familles,ou les personnes seuls mais en ce qui concerne mes amies,que j'accompagne dans toutes les démarches, elles sont très fatiguées et très angoissées et tout ce que je fais à leur place ou avec elle est d'un grand soutien...du coup je me disais que si d'autres gens se proposent à aider, il pourrait y avoir une sorte de parrainage entre des gens sinistrés et d'autres ...tout prend beaucoup de temps et d'énergie, parfois il y a des papiers à faire ou des coup de téléphone à donner, déménager des affaires, prendre des rendez-vous et tout cela risque de durer...alors quand on se sent épaulé, on reprend courage...